Cycle d'initiation à l'alpinisme - 2019 / 2020

Le  Club Alpin Français des Hautes Vosges a organisé sur la saison 2019-2020 un cycle d’initiation à l’alpinisme sur les sites alpins du massif vosgien. Ouvert à 8 participants pour permettre un apprentissage individualisé.

Cette formation correspond à une demande de nombreux participants au Grand Parcours et à une volonté de former les pratiquants aux techniques et aux connaissances pratiques pour « apprendre la montagne » afin de pouvoir évoluer en sécurité.

La première séance, en novembre, sous la pluie s’est déroulée à l’abri des arbres à Saint-Amé avec une révision complète des nœuds et de leurs utilisations, le placement des coinceurs et friends , la descente en rappel, les différentes techniques de progression et l’escalade mixte avec crampons et piolet. Les nombreuses éclaircies nous ont offert l’opportunité de travailler sur des sentiers pentus pour acquérir la gestuelle puis sur du rocher humide ou en parti sec comme si l’on venait de se prendre une averse en pleine voie… Très formateur !

 

La séance suivante du mois de décembre devait être du « même tonneau » en raison du risque de coulées de neige dans les couloirs que nous avons pu voir depuis les voies de sorties de la Martinswand. Reprise et perfectionnement des notions abordées à Saint-Amé. Toujours sur du rocher bien mouillé et le sentier enneigé de sortie, nous avons pu nous initier aux manipulations de cordes pour le sauvetage en crevasse et un peu plus loin sur les crêtes à la recherche avec DVA (Détecteur de Victime d’Avalanche).

 

Changement radical pour cette troisième journée de mi- janvier, avec un grand soleil, des températures clémentes, pas de vent et les couloirs du Falimont en excellentes conditions. Suivant le niveau de chacun, une évolution en cordées sous surveillance est proposée avec une différenciation des rôles de premier de cordée et de second lors de descentes en pentes faciles et encordement court, escalade de pentes peu raides et progression en corde tendue avec 2 à 3 points d’assurages intermédiaires et pour finir avec une évolution avec relais sur coinceurs, béquets de rocher ou encore corps mort sur piolet ou ancres à neige.

 

Il nous reste à découvrir ce que les Hautes Vosges vont nous réserver pour la dernière séance en mars : couloirs en neige molle pour apprendre à enrayer une glissade avec son piolet et assurer en dynamique son compagnon sur un relais avec ancre à neige ou quelques corniches résiduelles pour simuler un véritable sauvetage en crevasse ? A moins que la neige ne soit tombée en quantité pour nous offrir l’opportunité d’aller dans de nouveaux couloirs !

 

Alain FOUCHET


Photos de Alain


Photos de Peggy